750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 06:15

 

 

 

 

Merci à Les petits plats de Trinidad pour l'inspiration .. je me suis laissée envoûter par sa soupe au chocolat blanc-coco-passion à laquelle j'ai associé de la mangue fraîche car j'adore ce fruit, ah oui vous le saviez déjà .. ( ^ _ ^ )

 

Je trouve les couleurs d'une mangue tellement magnifiques, cet orange exotique qui réchauffe et cette peau toute douce .. je suis toujours en extase devant ce fruit et j'ai même du mal à le couper!

 

 

 Pour 2 personnes


- 200 ml de lait de coco

- 120 g de chocolat blanc pâtissier

- le jus de 4 fruits de la passion

 

- Une mangue fraîche & bien mûre que j'ai découpé à la manière "asiatique" ...

 

Coupez les fruits de la passion et récupérer le jus, je l'ai filtré car les pépins ce n'est pas ce qu'il y a de plus agréable .. j'ai toutefois gardé la pulpe et les pépins pour la déco.

Vous obtenez environ 30 g de jus.

En attendant, chauffez le lait de coco.

Retirez du feu dès la première ébulition et faire fondre le chocolat blanc dedans, remuez jusqu'à dissolution complète du chocolat; mélangez au jus de fruit de la passion.

Versez dans 2 verrines, filmez et réfrigérez toute une nuit.

Au moment de déguster, décorez vos verres avec la pulpe de fruit de la passion, quelques zestes de citron vert et un peu de coco râpée .. et laissez vous emporter dans les méandres de l'exotisme !

 



Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Wow! De la soupe au chocolat blanc, coco et passion y'a de quoi me rendre dingue!
Répondre
S
un délice!
Répondre
M
Toi qui adore la mangue, il faut venir en vacances à La Réunion pendant les mois de Décembre, Janvier ou Février, c'est la saison et elles sont délicieuses.<br /> Un dessert très gourmand, bravo.
Répondre
C
Magnifiques photos ! Ca donne envie !!! ^^
Répondre
G
Une délicieuse association de saveurs et de couleurs...
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Carotte
  • : "La cuisine ne se mesure pas en termes de tradition ou de modernité. On doit y lire la tendresse du cuisinier "
  • Contact

Recherche