Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 06:15

 

Pour 6 personnes à l'apéro ou en accompagnement de potage, salade, ...

 

- 250 g de farine

- 1 sachet de levure de boulanger

- 20 cl d'eau tiède

- 1 g de sel

- 125 g d'olives noires dénoyautées

- 50 g d'emmental râpé ou autre fromage, cantal pour moi, c'est ce que j'avais dans le frigo !

- 1 cuillère à café de basilic séché

- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive

 

Mélangez la farine et la levure.

Ajoutez l'eau et pétrir 5 minutes.

Ajoutez le sel, l'huile et le basilic, bien mélanger et laissez gonfler 1 heure couvert d'un linge dans un endroit chaud, sur mon radiateur par exemple.


 

Une fois la pâte triplée de volume, ajoutez les olives et le fromage.

Etalez avec les mains sur la plaque du four, farinez et ajoutez encore un peu de basilic séché, faire des lignes ou autres avec un couteau pour donner un petit effet " pain de campagne ".

Enfourner 20 minutes à 230 degrès, four chaud.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les Gâteaux Magiques d'Alilo 24/12/2010 08:27


Très bonne idée de recette, merci beaucoup !!!
Bisous et joyeuses fêtes


clém' 21/12/2010 19:30


humm quelle belle fougasse! Il va falloir que je m'y mette moi aussi! ;)

Au fait, tu es dans mes blogs favoris. =)
Bise & Bonne soirée


Carotte 22/12/2010 07:51



merci m'dame !


bonne journée & à bientôt


Caro.



Nomé 21/12/2010 18:52


Quand tu dis: "laissez gonfler 1 heure couvert d'un linge dans un endroit chaud, sur mon radiateur par exemple.", ça veut dire qu'on doit faire une partie de la préparation chez toi?? :D
Je plaisante, bravo en tout cas! Bises
Le Seb (je signe juste, sinon y'en a une qui va râler en voyant mes identifiants à la place des siens!)


Annick 21/12/2010 15:32


A partager à l'heure de l'apéro...Bizz.


Eva 21/12/2010 11:44


Miam, j'adore ça !
Bisous et bravo !


Présentation

  • : Le blog de Carotte
  • Le blog de Carotte
  • : "La cuisine ne se mesure pas en termes de tradition ou de modernité. On doit y lire la tendresse du cuisinier "
  • Contact

Recherche