Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 12:13


Qu'est-ce que que le thé Matcha ?

Il s'agit d'un thé vert en poudre utilisé pour la cérémonie du thé au Japon, aussi utilisé comme colorant alimentaire ou arôme dans les pâtisseries japonaises.
Seules les feuilles dépliées pendant le séchage sont utilisées, on les appelle "tencha" et elles sont moulues en poudre très fine et on obtient alors le matcha.

On a eu l'occasion de goûter à quelques produits dérivés à Tokyo

Frapuccino au thé vert de chez Starbucks, ça me manque ... il y en a partout à Tokyo, ils ont des cafés frappés à tomber !



Kit Kat au thé vert, de toute manière on trouve des kit kat à tous les goûts alors pourquoi pas au thé ? c'est bon mais en petite quantité ...



Passons à la recette ...

Pour 15 sablés :
- 90 g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 oeuf
- 200 g de farine
- 80 g de beurre ramolli mais pas fondu !
- 2 à 3 cuillères à café de thé en fonction des goûts

Commencer par battre l'oeuf avec les sucres et faire blanchir.
Incorporer le thé vert.
Puis, ajouter la farine et, avec l'aide d'une fourchette, écrasez et vous obtiendrez un mélange sableux.

Incorporez le beurre ramolli et pétrissez avec les main, formez une boule et laisser reposer au frais 15 minutes.

Cuisson à 180 degrès pendant 20 minutes.

C'est excellent et surtout accompagné d'un bon petit thé !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Carotte - dans Avec le café
commenter cet article

commentaires

marie laure 12/10/2009 16:30


merci ça nous donnera l'occasion de goûter de nouvelles saveurs
à demain


marie laure 12/10/2009 16:02


nouvelles saveurs à découvrir, tu en parles tèrs bien du Japon


marie laure 12/10/2009 15:59


de plus en plus sympa tes recettes, superbement bien expliquée
merci


Carotte 12/10/2009 16:16


s'il en reste j'en rapporterai demain soir !


Présentation

  • : Le blog de Carotte
  • Le blog de Carotte
  • : "La cuisine ne se mesure pas en termes de tradition ou de modernité. On doit y lire la tendresse du cuisinier "
  • Contact

Recherche