750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 05:53
C'est une recette que j'ai faite plusieurs fois et que j'adore.
A noter que quand une recette marche bien on a tendance à la refaire régulièrement, trop régulièrement ...
Conclusion: je ne vais pas en refaire dans l'immédiat, histoire de varier les plaisirs !

La 1ère fois que je l'ai testé j'ai omis une ligne importante: préparer le pâte la veille, très important sinon vos cannelés ressemblent plus à des clougs aux marrons, ils s'affaissent quoi pour ceux qui ne connaissent pas "le père noël est une ordure"..




Pour 15 cannelés environs :
- 500 ml de lait
- 40 g de beurre
- 1 gousse de vanille ou 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- 2 jaunes d'oeufs
- 2 oeufs entiers
- 150 g de farine
- 200 g de sucre
- 3 cl de rhum
- sucre glace pour les moules

Préparer la pâte la veille, pour ceux qui n'ont pas lu le paragraphe du haut


Battre les oeufs et mettre en attente.
Faire bouillir le lait avec le beurre et la vanille.
Verser immédiatement sur les oeufs battus et mélangez au fouet.
Laisser refroidir quelques heures. (pas obligatoire, 15 minutes sur le rebord de la fenêtre peuvent suffir)
Mélangez la farine avec le sucre.
Délayer avec la préparation lait-oeufs et ajouter le rhum

Faire reposer la pâte 24 heures au réfrigérateur. (aspect pâte à crêpes, remuer avant de disposer dans les moules )

Le lendemain, cuire les cannelés.
Beurrer les moules ( silicone ou cuivre, les puristes préfèrent le cuivre, moi j'ai du silicone, au passage merci Sylvie de me les avoir offerts ! ) et les tapisser de sucre glace pour avoir un petit côté caramélisé.
Remplir les moules jusqu'à un centimètre du bord.
Cuire à 240 degrès pendant 10 minutes puis 180 degrès pendant 50 minutes.

A démouler chaud et mettre à refroidir sur une grille.


Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> j'adore la comparaison et les petits cannelés bordelais<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Carotte
  • : "La cuisine ne se mesure pas en termes de tradition ou de modernité. On doit y lire la tendresse du cuisinier "
  • Contact

Recherche